« masque barrière », expérience, tests et conseils

Depuis 3 semaines maintenant, on voit fleurir les tutos, patrons, modèles de masque barrière à coudre en tissu.
Depuis le début, je vous avais fait part de mes réticences dans mes articles précédents.
Depuis, je teste plusieurs méthodes, et je vais tenter de vous faire un retour sur expérience. Je ne prétends pas être experte médicale, il s’agit toujours uniquement de masques en tissu lavables, je tente de vous expliquer ce que je trouve plus pratique, à coudre, à porter, à utiliser, ce qui ne me convient pas, ce que je trouve moins confortable etc etc
en tenant compte des recommandations de l’AFNOR et des remarques de Couture & Paillettes, qui d’ailleurs a mis en ligne un nouvel article toujours très bien fait

QUEL MODELE ?


l’AFNOR a clairement écrit « pas de couture verticale au milieu du nez et de la bouche »
=> exit le modèle de masque coque avec couture milieu devant (le modèle CHU de Grenoble est donc non conforme)
(mais je travaille à trouver un autre système sans couture au milieu mais avec juste des pinces en haut du nez et au dessous du menton)

=> ne restent que les modèles « bac de canard » ou « à plis » – (voir des patrons en fin d’article )

* Bec de canard en 3 épaisseurs obligatoirement, car « coton + coton » non conforme => pas vraiment faisable à domicile.

* à plis : possible en 2 ou 3 épaisseurs, coton/coton ou coton/polyester/coton
(ou même coton/coton/coton si je lis bien les points pour les masques artisanaux, mais cela m’interpelle)

Après, deux plis haut/bas ou trois plis plats?
Avec insert? sans insert?
je pense que les deux conviennent, mais l’AFNOR recommande le modèle 2 plis (et je peux vous dire que je me suis posée la question des plis avec sens inversés à l’intérieur/à l’extérieur, ou sens identique, avec retournement, sans retournement, avec toutes les épaisseurs dans un ourlet sur le côté ou pas, simplement surjeté… bref…)

QUEL TISSU ?


le tableau de l’AFNOR est assez clair. Beaucoup de matériaux sont non conformes. Couture et paillettes donne aussi un lien avec des mises à jour de ce tableau. Mais en gros, il n’y a pas de grande nouveauté par rapport au premier tableau du 27/03.

(page 31/32 du rapport de l’AFNOR)
Donc on va éliminer plusieurs matériaux non conformes :
– ouate, polaire, microfibre, satin de doublure ,
– les toiles de cotons trop lâches et pas assez serrés (double gaze, mousseline, voiles, etc etc)
– les matériaux « étanches » non respirant : les toiles enduites, les toiles cirées etc etc. les wax cirés ne sont pas non plus admis.


Du coup, quels sont les matériaux qui peuvent être recommandés :
-les toiles de coton assez serrées (popeline)
– les tissus de polyester
– les intissés ( polyester ou viscose)


Mais à quoi ça ressemble?

les toiles de coton
la popeline, c’est un tissu fin mais serré, celui qui sert à faire des chemises (attention, la plupart des chemises maintenant contiennent du polyester)
l’AFNOR dit oui pour des tissus soit de 150gr au m² soit de « popeline 120 fils ».
Or, il est très difficile de trouver le poids du tissu quand on l’achète, et beaucoup se demande de quoi il s’agit.
Concrètement, ce qui compte, c’est d’avoir un tissu au tissage « droit » (ce qu’on appelle une toile) relativement serré, pas trop épais (les tissus d’ameublement je ne pense pas ok), qui soit respirable. En gros, ce que la plupart appellent « du coton », vos tissus de type « cotonnades « , doivent convenir.
voici les tissus toile de coton que j’utilise par exemple



le tissu de polyester 
L’AFNOR indique bien qu’il faut un lavage à 60° pendant 30 minutes
Or habituellement, on se dit toujours que polyester = 40° en lavage machine…
Couture et paillettes disait que le polyester « perd de ses propriétés textiles
au delà de 30/40° (se déforme et se froisse) « 
Les sites de Cousette et de Stragier disent que le crêpe de polyester peut se laver à 60°.
J’ai testé ici le lavage de mes masques cousus avec du crêpe de polyester, à 40° en machine et à plus de 60° à la main.
Ça semble tenir et ne pas se déformer, et le repassage vapeur fonctionne bien. Attention, pas de fer trop chaud directement sur le polyester sans vapeur, sinon, ça fond et ça colle au fer!
Voici une photo du crêpe de polyester que j’utilise dans mes masques « 3 couches » (crêpe acheté il y a 1 mois à Gand, au marché aux tissus)



pour avoir porté un masque complet 3 couches coton/polyester/coton, je le trouve respirable, et pas désagréable à porter. L’usage est simplifié par rapport à ceux avec un insert. Mais il est au final un peu plus chaud peut être que celui avec un insert en lingette.

l’intissé :
L’AFNOR dit ok sur l’intissé, mais est-ce réaliste pour les masques artisanaux?
C’est quoi l’intissé?
ce sont des matières obtenues par agglomération et non pas par tissage. Par exemple la ouate, le rembourrage ou les « fibres intissées » qui servent pour certaines protections de lit, d’oreiller etc

j’ai tenté de mettre de l’intissé entre mes deux couches de coton au montage. Mais voila, au repassage, ça fond et ça encolle mes tissus et les cartonne.
=>On oublie si on veut les intégrer dans nos coutures de masques lavables à repasser 😉


Sinon, je continue de faire des masques avec ouverture pour glisser un insert, comme le conseillait Bérangère, en glissant un morceau de lingette anti-poussière entre mes deux couches de coton.
(et j’ai tenté aussi en repassant, ça fond aussi, puisque justement, c’est de l’intissé de polyester CQFD)
Et l’intissé décrit plus haut devrait pouvoir aussi permettre de faire des inserts à jeter à chaque usage

QUELLE METHODE D’ATTACHE DU MASQUE? (BRIDES)

 Elastique / lien à nouer / lien coulissant? / Derrières les oreilles ou derrière la tête ?

L’AFNOR écrit :
5.1.9. Jeu de brides
Le jeu de brides doit être conçu de telle façon que le masque barrière puisse être mis et enlevé facilement.
Il doit être suffisamment solide pour maintenir le masque barrière en place de façon à éviter un serrage excessif et un inconfort durant son porter.
Le jeu de brides peut entourer la tête ou les oreilles du l’utilisateur.
Il peut être réalisé au moyen d’un élastique ou d’un lien en étoffe type biais ou autre, fixé sur la monocouche ou le composite multicouche. Il peut être cousu ou soudé. D’autres moyens de fixation sont autorisés.
NOTE L’utilisation d’agrafe peut constituer un danger ou une nuisance pour l’utilisateur.

On fait aussi et surtout en fonction de ce dont on dispose.
Les élastiques qui passent horizontalement derrière le crâne sont peut être plus confortables mais consomment deux fois plus d’élastique que les brides derrière les oreilles (2×35 cm contre 2×20 cm)

Elastiques :
j’ai testé deux longueurs, 20 et 17cm
20cm : c’est SUPER grand / 17cm ça colle bien le masque au visage
mais à porter uniquement pour une sortie (courses). si pour une journée entière, ça peut peut être faire mal aux oreille après.
Pour des professionnels qui porteraient des masques toute la journée, il existe des moyens de créer des systèmes qui font que les élastiques vont se retenir sur autre chose que sur les oreilles : (image vue sur un groupe sur FB, mais origine non connue, pardon, si vous connaissez l’auteur, je veux bien ses coordonnées)

Vous trouverez des tas de tuto pour faire des bandeaux en ligne.

Le Traphilo ?
Le traphilo est une sorte de « gros fil de jersey », en fait du tissu jersey débité en lanières et remonté en pelotes.

Vous pouvez le fabriquer vous même à partir d’un tee-shirt ou d’un morceau de tissu jersey

Si vous pouvez, pourquoi pas, je ne l’ai pas encore testé ici . On lit des commentaires positifs sur le confort

Lien à nouer :
attention à les faire assez long, 35cm aux 4 coins est un minimum.
Le biais est une bonne solution, citée même par l’AFNOR
J’en ai réalisé ici avec 70cm de biais de chaque côté
Attention, j’ai testé le ruban de satin, je le déconseille : risque de se déchirer, et nœuds pas évidents à défaire
Stragier recommande un ruban de coton

Lien à glisser :
il existe la solution de faire passer un seul lien de 1m20 de long sur les côtés et de régler sa longueur derrière la tête.
ça se présente comme cela :

on passe la tête entre la « boucle » et le masque, par le bas du masque, puis on noue les deux extrémités du lien en haut de la tête

pourquoi pas??? pas testé, pour l’instant je n’ai pas réussi à allier une coulisse avec pas trop d’épaisseur.
Dans ce cas, j’ai lu à plusieurs endroits de prévoir 1m20 par masque

FAUT IL UNE BARRETTE SUR LE NEZ?


La barrette n’est pas obligatoire dans les masques barrières artisanaux..
Mais Laetibricole m’avait bien dit que c’était bien d’en rajouter, et elle est bien placée pour avoir des conseils d’un expert médical
Cette barrette apporte un confort certain pour celles et ceux qui portent des lunettes en limitant la buée dessus et lui permet de s’adapter à la forme du haut du nez.
Donc on doit pouvoir en prévoir une si on veut :
je peux vous proposer de réaliser deux barrettes de 12cm de long
avec un pot de crème aux oeufs, je découpe les côtés, je coupe en deux, j’ébarbe pour retirer les petites découpes qui pourraient blesser, et je replie le métal avec une pince.

on peut insérer en haut du masque une « coulisse » pour glisser une sorte de barrette métallique à retirer au moment du lavage.
Dans ce cas, il faut préparer une boutonnière sur le haut du tissu extérieur,(je viens de la dessiner sur mon patron) et une couture autour de la zone où la barrette viendra s’insérer.
J’ai intégré le dessin et la position de la boutonnière mais pas la zone d’insertion dans le patron

QUEL PATRON UTILISER?

Masque à Plis :


Sans être définitive, pour l’instant, pour avoir testé les deux modèles, mon modèle 3 plis de 21 x 21 me tombe moins du nez que celui du modèle AFNOR, mais peut être était-ce du au fait que j’ai testé celui avec un ourlet en haut et en bas et non une couture retournée.

Pour les modèles à plis, les patrons sont basés sur des carrés.
ci dessous, deux patrons différents, celui d’AFNOR et le mien.
AFNOR dit 20cm x 20cm, je fais pour ma part 21cm x 21cm

Voici les deux patrons


le patron AFNOR avec 2 plis, un en haut, un en bas
Le patron Ma Maman La Fée carré 21 x 21 cm

mon patron maison, avec ouverture laissée en bas pour glisser un insert
(si vous le faites avec 3 épaisseurs lavables directement, vous pouvez le fermer directement en entier sans laisser d’ouverture)

montage :
1) on coupe ses carrés de 21 x 21 cm et on marque les points de repère sur les côtés
1bis) éventuellement à ce stade, on réalise une boutonnière en haut, (dessin rose) si on prévoit de glisser une barrette
2) on repasse en faisant les plis (comme ça, sur l’envers , on remonte vers le haut )

pliage des faces du masque

3) on positionne les deux faces endroit contre endroit, en positionnant les élastiques sur les côtés à l’intérieur (bouts des élastiques vers l’extérieur)
4) on couds tout autour en laissant une grande ouverture en bas
5) on retourne et on surpique tout autour sauf l’ouverture si on prévoit un insert

Pour les modèles Bec de canard :
j’ai testé, on oublie, trop épais, pas pratique, et pas adapté à ce qu’on peut faire facilement avec ce qu’on a à la maison (attention, c’est vraiment moche 😉 )

Pour avoir les patrons vraiment originaux de l’AFNOR et l’ensemble du dossier, vous pouvez les obtenir gratuitement en donnant vos coordonnées sur ce site là
https://www.afnor.org/actualites/coronavirus-telechargez-le-modele-de-masque-barriere/?fbclid=IwAR3Gbyda-Rc_TZys9Htmn3ncvV_wzq_31MLIyactH-viNYL9fV1jnPw9blQ

CONCLUSION :

Alors, du coup, masques cousus en 3 couches / 2 couches fermés? ou bien masques avec insert à mettre à l’intérieur?
=> il y a en réalité plusieurs possibilités qui dépendent du matériel dont vous disposez :

– si vous avez du polyester lavable à 60° :
bec de canard 3 couches coton/polyester/coton
– à plis fermé 3 couches coton/polyester/coton

– si vous n’avez pas de polyester lavable à 60°
– à plis fermé 2 couches ou 3 couches coton
– à plis, 2 couches cotons ouverts pour glisser un insert


A l’usage, j’en ai testé en condition « sortie pour des courses » plusieurs sur moi, voici mes conclusions purement personnelles.

– 20cm d’élastique trop grand
– Installer l’insert est forcément un peu plus compliqué que de prendre un masque complet directement. Mais si vous n’avez pas de polyester lavable ce sera mieux que coton/coton seul
– modèle à plis 3 plis à insert /2 plis complet 3 couches sont aussi confortables, mais j’aime quand même mieux l’insert, je le trouve moins chaud.
– on peut faire aussi 2 couches coton /coton fermé et ça sera très bien.


Et n’oubliez pas, si vous les proposez à d’autres personnes, pensez à les donner avec une notice d’utilisation. je vous en propose deux sur le site sur cet article

Prenez soin de vous, et dites vous qu’un masque, en deux couches, en 3 couches, en coton, avec insert ou sans, de toute façon, ça sera toujours mieux que rien.

20 thoughts on “« masque barrière », expérience, tests et conseils

  1. Bonjour Pour la barrette sur le nez, j’ai acheté il y a longtemps chez gifi un rouleau de 8 m vert qui sert normalement pour attacher les plantes à des tuteurs, je vais tester dans mes masques c’est le même principe que les cures pipes colorés « chenilles » qu’on utilise pour arts créatifs, si vous voyez de quoi je parle, et ces sure pipes peuvent peut être également servir pour les masques, à voir…

  2. Bonjour, pour rattacher derrière la tête les élastiques des oreilles (comme ceux que vous montrez avec des boutons) j’ai testé les tendeurs de draps (bande élastique avec une pince à chaque bout) et ça fonctionne bien mon ami se plaignait que les élastiques lui tiraient les oreilles vers l’avant et du coup c’est mieux.

  3. Merci pour toutes ces infos archi précieuses.
    Très généreux de nous faire profiter de votre savoir-faire;;;
    Beaucoup de temps passé pour aider les autres…

  4. Merci pour toutes les informations. Existe-t-il un tuto pour les masques enfants (3-4 ans) ? Quels tissus privilégier ? Peut-être as-tu un patron ? Merci

  5. Bonsoir Valérie,
    Je viens de lire toutes tes informations très utiles sur les masques, merci Valérie pour tout ton travail.
    J’ai bcq aimé également le site où on peut s’inscrire pour faire des blouses.
    la première vidéo du masque est pour moi la plus simple.
    Au plaisir de se revoir
    prends soins de toi et de toute ta famille.
    gros bisous
    Muriel

  6. Merci pour toutes ces infos.
    Pour ma part, après la publication de l’AFNOr, j’ai arrêté de faire des masques sur le modèle du CHU de Grenoble et j’ai opté pour ce masque – tuto trouvé sur Youtube- : https://www.youtube.com/watch?v=cWI6Umbce6I&fbclid=IwAR2ReNp-c_Xy-odqRagkqj–CStzCrq_O9OMYd4q5R-fgNSInLNnizLDORg
    qui est vraiment très simple à faire pour moi qui suit complètement novice, sans couture verticale et avec la possibilité d’insérer une lingette …
    Je n’ai vu nulle part ailleurs, ce type de masques …
    Que pensez -vous de ce modèle ?

    1. BOnjour,

      il parait vraiment très bien ce masque.
      Facile à coudre, et pratique avec l’ouverture pour l’insert.
      Seul bémol, l’élastique.
      à la place, je vous recommanderais le lien coulissant.
      je vais l’intégrer dans mon article de récap.
      Merci à vous

  7. Bonjour, merci infiniment pour ces explications claires et précises. Beaucoup de demandes et plus d’élastique. Je vais essayer avec recup lacets ou molleton drap coupé en lanières. Prenez soin de vous.

  8. Bonjour,j’en suis à plus de 50 masques pour les infirmières à domicile ,je ne fais que deux plis plus large ,3 épaisseurs avec au milieu un ancien drap de flanelle et côtés externes du coton ,évidement ils sont donnés gratuitement .

  9. Merci
    Je me demandais comment insérer le « pince nez »
    Sinon, j’ai cousu le masque de Grenoble au début
    Depuis j’ai découvert l’article très complet de « couture et paillettes »
    Une mine d infos effectivement et j’ai repris le patron belge que l’on peut telecharger
    J’ai un peut ramé (mettre le mauvais côté. …en fait c’est l’envers du tissu. Mais aujourd’hui j’ai vu qu’il y a une vidéo
    C’est beaucoup plus simple à faire que le masque de Grenoble et très couvrant
    Bien pour faire les courses. Sinon, il y a toujours le problème de la chaleur….mais bon, ayant travaillé en hôpital, c’est inévitable
    Merci pour tout
    Bonne journée et couture!

  10. merci pour ces explications très claires ,elles vont bien me guidées car des amies m ont demandé de leur faire des masques
    Très bonne soirée
    Prenez soin de vous
    sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *